Le gagnant du concours HeavyM 2017

 

1. Racontez nous l’origine d’Aelion Project

Pour commencer, nous sommes ravis de cette interview pour le lancement du blog HeavyM, merci beaucoup !
Notre histoire débute en 2011 avec « Monumental Video Art », un festival artistique que nous avons organisé et pour lequel nous avons créé un vidéo mapping architectural appelé AELION (un mot ancien issu de la petite ville de Guardiagrele au centre de l’Italie). Nous étions un groupe de six amis et cet événement nous a motivés à poursuivre notre aventure en tant que projet artistique.
En 2013, après deux ans de travail acharné, nous avons ouvert le studio qui s’appelle aujourd’hui Aelion Project. L’intérêt pour les arts visuels et numériques, la passion pour les expérimentations artistiques nous ont permis de créer, à Bologne, un studio multimédia, avec une équipe de jeunes graphistes et designers visuels. En 2015, nous avons collaboré avec une équipe de professionnels pour une nouvelle identité corporate et un nouveau site Web, afin de renforcer l’image du studio. Aujourd’hui, nous travaillons à la création de services personnalisés, nous concevons des installations audiovisuelles, lumineuses et interactives grâce aux graphiques animés, à la 3D, aux arts visuels et au vidéo mapping. Nous contribuons également à optimiser l’image de marque et l’identité visuelle de nos clients avec des contenus graphiques et la production de photos / vidéos.

 

2. Vous êtes tous italiens, est-ce que votre patrimoine culturel influence votre travail ?

Oui, probablement ! Par exemple, pour les projets vidéo mapping architectural, nous nous tournons souvent vers les anciens bâtiments italiens. Nous avons quand même toujours été inspirés par des artistes et des studios internationaux. Nous avons toujours préféré aller plus loin dans la recherche de nouvelles façons de faire, plutôt que que regarder en arrière. Dans notre domaine, il y a encore beaucoup à faire en Italie, parce que notre pays ne pousse pas les jeunes travailleurs à exprimer leur créativité dans les nouveaux médias et le design visuel.

 

3. Comment managez-vous vos projets, entre les différents profils artistique, design et technique de votre équipe ?

Une partie de l’équipe est plus créative et l’autre est plus technique. Dans la construction d’un projet, nous essayons toujours de décloisonner la créativité dans le processus de développement des idées. Il y a toujours beaucoup d’interactions et d’aide mutuelle lorsque nous créons des animations. Au fil des années, ces connaissances et compétences partagées ont engendré une grande connivence entre les membres de l’équipe et nos collaborateurs. Nous apprenons en permanence et nous sommes multifonctionnels sur tous nos projets.

 

l'équipe Aelion Project

l’équipe Aelion Project

 

4. A propos de l’équipe, dites nous en plus sur les personnes qui la composent

Nous avons commencé assez jeune, nous avions 22-23 ans! Dès le début, nous nous sommes entourés de passionnés enthousiastes de faire partie de notre aventure. Notre studio est composé d’un noyau dur de 3 fondateurs et de 3 collaborateurs permanents. Nous avons construit une plus grande équipe d’une dizaine de professionnels, principalement des amis et des collaborateurs externes. Nous travaillons également avec les écoles et les universités pour des stages, une bonne façon de former ceux qui sont devenus ou vont devenir nos collaborateurs ! Nous cherchons toujours de nouveaux talents et nous faisons de notre mieux pour les préparer au monde du travail et pour les introduire dans notre réseau de graphistes visuels et graphiques.

 

5. Vous avez réalisé des projets pour le monde médical, nous avons remarqué Neuroleadership. Quel a été le plus intéressant dans ce projet ? Pensez-vous que la science puisse être un secteur porteur pour le vidéo mapping ?

Je pense que le vidéo mapping peut être un médium très utile pour la science. C’est un dispositif parfait pour mettre en évidence ce que nous ne voyons pas. L’objectif de Neuroleadership était de montrer les résultats des recherches d’une manière innovante, parallèlement à la présentation orale d’un support visuel interactif. Nous avons réalisé une cartographie vidéo sur le modèle 3D du cerveau, tandis que les sections latérales ont été projetées avec des contenus graphiques dynamiques. C’était un véritable défi de concevoir une représentation réaliste du cerveau humain et de ses composants internes ! Donc oui, le vidéo mapping peut apporter beaucoup à l’éducation grâce à une démonstration dynamique et efficace de sujets scientifiques.

 

6. Quelle est pour vous la valeur ajoutée du logiciel HeavyM ?

Si je pense au temps passé à créer du contenu lors des événements live, je pourrais devenir fou ! (rires) Lorsque nous avons découvert le logiciel HeavyM, nous avons rapidement vu que cela pourrait nous aider à étendre les performances du vidéo mapping sur scène. Je pense que c’est un logiciel très utile et agréable à utiliser, avec une bonne dynamique : il peut être exploité pour des installations simples mais aussi pour des vidéo mapping complexes. Nous avons combiné HeavyM avec d’autres logiciels d’édition (AfterEffects, Cinema4D …) et des logiciels de VJing (Resolume, …) pour enrichir les performances live et les programmations ou les installations audiovisuelles. Dans les projets récents, nous avons favorisé HeavyM car le logiciel nous a permis de créer des animations très intéressantes pour les performances des DJ et des musiciens.

 

Jacopo travaillant sur HeavyM

 

7. Quelles sont vos attentes pour l’améliorer ?

Je pense que l’équipe HeavyM a vraiment fait un excellent travail jusqu’à maintenant. Et ils continuent avec beaucoup d’engagement et de passion. Les mises à jour continues, les tutoriels et les améliorations du logiciel sont de plus en plus efficaces pour les professionnels et sont aussi pratiques en tant qu’instrument pédagogique pour les jeunes ou ceux qui veulent s’initier au design visuel. En tant qu’ambassadeurs, nous voulons contribuer à l’évolution du logiciel et nous pensons que nous sommes sur la bonne voie pour développer des procédés fonctionnels et pratiques à utiliser pour les installations live.

8. Avez-vous eu des contacts intéressants après avoir gagné le concours HeavyM ?

Après avoir remporté le concours, plusieurs personnes nous ont contacté et nous ont demandé ce que nous pourrions apporter au design d’intérieur et à la scénographie virtuelle, ainsi que pour les foires et les événements. Le concours nous a donné l’occasion de montrer notre valeur ajoutée à de nouveaux univers !

 

Les projets de participants au HeavyM Contest 2017

 

9. Avez-vous utilisé vos récompenses ?

Bien sûr ! Nous utilisons le mini projecteur pour les petites installations et les tests au bureau. Le kit Olga (que nous connaissions déjà pour l’avoir utilisé avec succès lors d’un événement artistique pour Nero Factory ici à Bologne) est si utile pour concevoir des installations permanentes dans les clubs et les discothèques. Ce mois-ci, nous travaillons sur un projet top secret et nous avons utilisé le kit Olga comme installation permanente dans le monde du divertissement. Bientôt à découvrir…!

 

10. Quel est votre meilleur souvenir 2016 ?

2016 a été une année importante pour le développement de projets innovants en communication. Je pense à Presiana MakeUp: nous avons réalisé le vidéo mapping d’un visage de femme en 3D, pour les différents types de maquillage destinés aux mariages. Pendant des années, nous voulions travailler sur un visage et c’était une excellente occasion ! Presiana MakeUp a présenté cette création sur un salon a attiré beaucoup d’attention sur son stand, les visiteurs étaient fascinés ! 2016 a également été l’année de notre retour, après plusieurs années, à Guardiagrele, là où notre projet est né. C’était une vraie joie et un grand honneur de construire un vidéo mapping architectural sur l’un des monuments les plus importants de la région.

 

PRESIANA MAKE UP

 

 11. Avez-vous des projets que vous souhaiteriez partager avec nous ?

Récemment, nous avons relevé des défis importants, avec des objectifs précis, en utilisant le vidéo mapping à la fois comme une forme de divertissement et comme une forme d’art culturel. Premier défi : un décor théâtral en 3D pour un opéra lyrique de Mozart. Nous avons conçus quatre scénographies 3D avec des graphiques animés pour chaque scène. Grâce au vidéo mapping, nous avons projeté une installation monumentale de 9×3 m sur la scène de l’opéra.

 

Vidéo mapping sur un grand décor en fond de scène

 

Second défi (très complexe!) : créer un documentaire vidéo projeté sur l’église Santa Maria Maggiore à Guardiagrele. Ce travail a été commandé pour l’ouverture du festival Artigitale, un festival numérique des arts créé par de jeunes gens ambitieux de la ville. Nous avons travaillé dur pendant un mois afin que toute l’histoire de l’église puisse être restaurée grâce à la reconstitution fidèle de l’édifice en 3D, à la numérisation de nombreuses découvertes archéologiques et à la création d’éléments caractéristiques de l’histoire de l’église, vieille de 800 ans.

 

ILLO TEMPORE (Santa Maria Maggiore Church)

 

Enfin, je tiens à citer le vidéo mapping conçu pour le concert VAN & FRIENDS lors du CasaFestival, à Casablanca, au Maroc. C’était une expérience formidable, partagée avec de nombreux musiciens et chanteurs excellents, mais surtout avec un grand compositeur de musique professionnel comme VAN. C’était un grand plaisir de travailler avec lui.

 

Merci Aelion Project pour votre participation !

 

Aelion Project utilise HeavyM Live pour l’ensemble de ses projets

DÉCOUVRE HEAVYM LIVE

 

– Séverine pour HeavyM Team