Vous avez l’intention de vous équiper d’un vidéoprojecteur pour des projets de vidéo mapping ? Génial ! Dans ce guide, vous allez découvrir les principes de base qui vous aideront à choisir le vidéoprojecteur idéal.


 

Comment choisir un vidéoprojecteur pour faire du vidéo mapping ?

 

La toute première question à vous poser est la suivante : où avez-vous l’intention d’utiliser votre vidéoprojecteur ? Dans un espace restreint tel qu’un bar ou une petite salle de concert ? Dans un lieu public plus grand comme une boîte de nuit ou un festival ? Ou bien en extérieur pour une projection monumentale ?

En effet, le choix d’un vidéoprojecteur dépend des contraintes imposées par le lieu lui-même. Il sera également en lien avec votre budget. S’il est techniquement possible de réaliser un vidéo mapping avec la grande majorité des vidéoprojecteurs, nos conseils vous permettrons de mieux comprendre les différentes caractéristiques et d’orienter votre choix au mieux parmi la multitude de modèles.

 

Ce guide vise à vous donner des pistes de réflexions et à vous expliquer les bases de la projection. Sachez que vous n’êtes pas tout seul pour la suite ! Nous serons là pour vous aider et nous pourrons étudier gratuitement votre projet, pour vous diriger vers les modèles les plus adaptés.

Demander votre étude GRATUITE

 


 

Les facteurs de base à étudier

 

Les conditions d’éclairement

L’éclairement de la pièce dans laquelle vous souhaitez faire votre mapping est fondamental car la luminosité joue un rôle capital dans la qualité de l’image projetée. Une lumière directe sur le support de projection, qu’elle soit naturelle ou artificielle, est à proscrire pour du vidéo mapping. L’image serait alors fade, même avec un fort contraste.

–> Privilégiez donc un environnement plutôt sombre et sans lumière directe sur votre support de projection

projector mapping - brightness of the room

Exemple de projection en intérieur par Dejha Ti pour le projet « Lairs ».

 

La taille de l’image et le ratio de projection

La taille de l’image et la distance de projection sont liées par une formule mathématique très simple : 

Le « ratio de projection » est une caractéristique propre à un vidéoprojecteur. C’est un nombre compris entre 0,3 et 12. Plus ce nombre est grand, plus vous aurez besoin d’une distance de recul importante. Grâce à cette formule et en connaissant 2 paramètres, vous pouvez obtenir le 3ème très facilement.

 

Exemple 1 : Quel vidéoprojecteur choisir dans une configuration donnée?

« Je souhaite obtenir une image qui fait 3 mètres de large et je dispose de 4 mètres de recul. Je veux donc déterminer le ratio dont j’ai besoin pour choisir le bon projecteur. Ici: Ratio = 4 / 3 = 1,33. Cela signifie que je dois choisir un vidéoprojecteur avec un ratio d’environ 1,3″.

 

Exemple 2 : Comment connaître la taille d’image possible avec mon vidéoprojecteur et une distance de projection connue?

« Je dispose de 4 mètres de recul et d’un vidéoprojecteur avec un ratio de 0,8. Je veux donc déterminer quelle taille d’image je peux réaliser. Ici: 0,8 = 4 / Largeur Image, donc Largeur Image = 4 / 0,8 = 5. Cela signifie que je pourrai obtenir une image de 5 mètres de large ».

 

–> Cette formule est la clé de tout projet de vidéo mapping réussi !

 

Pour aller plus loin, Optoma, notre partenaire et fabricant de vidéoprojecteurs, a mis au point un calculateur très précis pour tous ses modèles. Vous pourrez ainsi prévoir vos mappings à l’avance et gagner du temps ! 

Ici, exemple d’un calcul pour le vidéoprojecteur Optoma EH504.

 

Si vous avez le moindre doute dans vos calculs, n’hésitez pas à faire appel à nous. Nous vous conseillerons gratuitement.

Demander votre étude GRATUITE

 

La matière du support de projection 

La composition de votre support revêt une grande importance. Privilégiez un support de couleur claire et préférez des matériaux mats pour réduire la réflexion de la lumière. Avec un matériau brillant, vous perdrez en qualité d’image, sans compter le risque de voir la source lumineuse du vidéoprojecteur s’y refléter. Cet effet miroir est à éviter pour garantir le meilleur impact visuel.  

Astuce : En cas d’utilisation de vidéoprojecteurs ultra courtes focales (ratio de projection < 0,5), nous vous conseillons de ne pas utiliser de supports de projection trop souples, comme les toiles. En effet, le moindre mouvement de la surface de projection pourra engendrer une déformation importante de votre image. 

 


 

Les caractéristiques du vidéoprojecteur

 

La luminosité

La luminosité correspond à la puissance de la lumière projetée par le vidéoprojecteur. Elle s’exprime en lumens. Plus le nombre de lumens est élevé, plus le vidéoprojecteur est puissant, et donc lumineux. Comme évoqué précédemment, la puissance seule ne suffit pas. Il faut étudier toutes les contraintes du projet susceptibles de diminuer la puissance théorique du vidéoprojecteur : luminosité ambiante, taille d’image voulue, matériaux du décor. 

N.B. De manière générale, le mapping est une technique à utiliser dans des espaces sombres ou de nuit. Il est impossible de créer un mapping en plein jour, même avec 20.000 lumens 🙂

 

Le contraste

Le contraste représente la différence de luminosité entre le blanc et le noir (absence de couleur). Aucun vidéoprojecteur ne peut parfaitement projeter du noir; celui-ci est remplacé par un gris très sombre.

Le contraste s’exprime avec deux nombres : « 500:1 » (à lire : 500 pour 1). Plus la différence entre les deux nombres est grande, meilleure sera la qualité du contraste du vidéoprojecteur. Ainsi, 1000:1 est un meilleur contraste que 500:1.

–> Attention: Un bon contraste n’est pas une fin en soi, la luminosité ambiante perturbe le constraste. Ainsi, avec une forte luminosité dans la pièce, la projection sera impactée et paraîtra fade, même avec un contraste de 20000:1. 

 

La résolution

La résolution de chaque vidéoprojecteur représente sa capacité maximum d’affichage de pixels. Plus le nombre de pixels est important, plus l’image sera précise. En effet, plus il y aura de pixels, moins il sera possible à l’œil de les distinguer les uns des autres.

La résolution doit être la plus proche possible de celle de la source. Si les contenus que vous souhaitez projeter sont en Full HD (1080p), privilégiez un vidéoprojecteur avec une résolution Full HD, et non surdimensionné comme un vidéoprojecteur 4K par exemple. Vous serez alors déçu du résultat. 

–> Aujourd’hui, pour un rendu net, nous vous conseillons d’utiliser des contenus et donc un vidéoprojecteur doté au minimum d’une résolution HD (720p). 

N.B. Quelle que soit la résolution choisie, lorsqu’on projette sur des surfaces non planes, les pixels peuvent s’agrandir et devenir visibles. C’est à vous de trouver le meilleur emplacement du vidéoprojecteur pour éviter des déformations trop importantes.

Comparaison visuelle entre les différentes résolutions.

 

Durée de vie du matériel

Historiquement, les sources lumineuses des vidéoprojecteurs sont des lampes. C’est un composant très fragile et avec le temps, la luminosité décroît. Passé une certaine durée d’utilisation, le vidéoprojecteur peut perdre beaucoup de sa puissance lumineuse. Il peut être alors nécessaire de la remplacer pour environ 30% du prix du vidéoprojecteur neuf. Les fabricants vendent généralement entre 1.000 et 4.000 heures d’utilisation, soit plus d’un an avec une utilisation quotidienne de 8h.

Actuellement, les modèles à LED et Laser, avec leur qualité d’image irréprochable, concurrencent de plus en plus les modèles à lampes.

Projecteurs LED

Pour les faibles luminosités (<3000 lumens), la LED offre une durée de vie exceptionnelle, annoncée entre 10.000 et 20.000 heures en moyenne, soit 5 fois plus que les modèles à lampes. A raison de 2h d’utilisation quotidienne, la durée de vie est comprise entre 14 et 27 ans ! Ces modèles sont par ailleurs plus légers et plus compacts que leurs cousins à lampes.

Projecteurs Laser

Comme les vidéoprojecteurs à LED, ces modèles possèdent une durée de vie énorme pouvant aller jusqu’à 20.000 heures. Comme les modèles à lampes classiques, les vidéoprojecteurs laser proposent des puissances lumineuses élevées ( >6000 lumens), mais sans l’inconvénient de changer de lampe après un certain temps. 

N.B. Plusieurs technologies de projection existent. Les plus répandues sont DLP et 3-DLP, LCD et 3-LCD. 

Un peu perdu parmi tous ces recommandations techniques ? Pas de problème, nous vous conseillons gratuitement.

Demander votre étude GRATUITE

 

 


 

Recommandations d’usage

 

Connectique et câbles

Notre logiciel de vidéo mapping HeavyM est compatible avec tous les vidéoprojecteurs VGA, DVI, DisplayPort et HDMI.

mapping projector - cables

De manière générale, la qualité de la projection sera liée à la qualité du câble. Le HDMI et le DVI sont des connectiques dites « numériques » qui permettent d’afficher une résolution plus grande. Le câble VGA a l’avantage d’être un choix moins onéreux, mais offre une image de moins bonne qualité. Un point important est surtout de connaître la longueur du cable nécessaire.  En effet, lorsque vous utilisez des câbles de grande longueur ( >10-20 mètres), il peut arriver que la qualité de la projection soit affaiblie à cause de la baisse de puissance du signal. Il est alors possible d’utiliser des répéteurs pour booster le signal. 

–> Dans tous les cas, nous recommandons d’utiliser du câble blindé.

Dans la mesure du possible, nous vous recommandons de paramétrer votre mapping dans les conditions où vous devrez le projeter : ordinateur et vidéoprojecteur(s) à leurs places définitives.

 

Transport et précautions

Il est indispensable d’attendre le refroidissement complet de l’appareil avant de le débrancher, de le ranger et de le déplacer. Prenez garde aux interruptions brutales de courant : la lampe pourrait ne pas le supporter.

Pour les vidéoprojecteurs à LED et Laser, il n’est pas nécessaire d’attendre le refroidissement complet de l’appareil mais nous recommandons quand même de prendre soin du matériel.

 

Multi vidéoprojection

Il faudra veiller à ce que votre ordinateur soit compatible avec l’affichage d’une résolution plus importante (donnée qui dépend de la résolution maximale supportée par la carte graphique), et qu’il soit possible d’y connecter plusieurs vidéoprojecteurs. Bon à savoir : il existe des boîtiers permettant de connecter plusieurs vidéoprojecteurs à une seule sortie vidéo de l’ordinateur : GB200, Matrox TripleHead, … .

 

Fréquence d’affichage

La fréquence d’affichage se compte en Hertz (Hz) et se situe généralement à 50 ou 60Hz en fonction des standards. Cette fréquence n’a pas d’influence sur votre vidéo mapping et n’est pas un critère à prendre en compte dans le choix d’un vidéoprojecteur.

En revanche, vous devez y prêter attention si vos vidéo mappings sont filmés. En effet, un phénomène de balayage vertical peut apparaître car il y aura des interférences entre l’image projetée et celle captée par la caméra. Pour l’éviter, vous pouvez modifier la fréquence d’affichage dans les paramètres d’affichage du système d’exploitation de l’ordinateur ou les paramètres de captation dans les réglages de la caméra.

 


 

Notre conseil pour le choix du vidéoprojecteur

 

Depuis plusieurs années, nous utilisons quotidiennement des vidéoprojecteurs de la marque Optoma. Nous sommes entièrement satisfaits par la qualité des modèles pour nos projets de vidéo mapping. Nous recommandons cette marque à nos utilisateurs car elle offre une très large gamme de modèles et de prix

Parfois, il peut être difficile de faire un choix parmi plusieurs modèles qui se ressemblent. Nous pouvons vous aider! Il suffit de nous décrire votre projet et nous vous répondrons dans les plus bref délais. 

Demander votre étude GRATUITE

 


 

à suivre

Découvrez comment réaliser vos projets de vidéo mapping à l’aide du logiciel HeavyM.