CONSTRUIRE un projet collectif

A vos marques, prêts, kickstartez !

HeavyM Stories

Notre parcours et étapes importantes

Depuis la normalisation du financement participatif en France en 2014, les campagnes ne cessent d’augmenter et génèrent plusieurs millions d’euros par an, plaçant cette opération au rang de véritable phénomène de société. Derrière cet engouement, tous n’atteignent pas leurs objectifs. De nombreux critères sont nécessaires à la réussite d’un crowdfunding. Retour avec l’équipe HeavyM sur leur campagne à succès :



Début 2013, lorsque les trois étudiants Etienne, Arnaud et Romain ont l’idée de créer ce qui va devenir le premier logiciel de vidéo mapping clé en main, leur école, l’ECE Paris, leur propose d’intégrer son incubateur pendant un an pour développer un prototype. Le premier démonstrateur est élaboré et doit désormais bénéficier d’une stratégie commerciale pour se mettre en mouvement.



Début 2014, le prototype est lauréat du concours d’innovation du Ministère de la Recherche, ce qui permet à l’équipe de réaliser sa première étude de marché et d’intégrer l’incubateur du CENTQUATRE-PARIS, jumelé à celui d’Agoranov, une institution spécialisée dans la croissance des start-up, les levées de fonds et qui « pousse à être ambitieux », affirme Etienne. La version beta voit le jour et l’équipe fait le choix du freeware (gratuité du téléchargement) en échange d’une adresse mail. Une décision majeure, qui marque le début de la constitution de la communauté HeavyM. (Grâce à cette version, les 3 garçons commencent à réaliser des projets pour les entreprises, une première dynamique commerciale à leurs services).



Début 2015, le déploiement de la version beta a suscité l’engouement : 10 000 adresses mails de beta testeurs ont été récoltées ! Prochaine étape : passer à la version payante et trouver les fonds nécessaires pour la développer.



hm_kickstarter_photo1
hm_kickstarter_photo2
L'interface de la version beta de HeavyM en 2014


L’équipe fait le choix de la plateforme américaine Kickstarter, fraîchement arrivée en France et bien adaptée à leur communauté internationale naissante. La campagne se prépare avec la promesse de développer les fonctionnalités souhaitées par les beta testeurs, qui ont exprimé leurs attentes pendant les 6 mois de gratuité d’utilisation.



Le Kickstarter HeavyM démarre le 29 mai 2015 et propose de faire un don en échange de deux contreparties : la future version payante seule ou en pack, avec le kit Olga. Plus la contribution était versée tôt dans la campagne, moins son montant était élevé. Ces tarifs avantageux (de 20€ à 149€) ont permis d’accélérer les dons et d’augmenter l’intérêt pour la campagne. Un petit geste de 5€ ou 10€ était possible, pour une mention dans les crédits. Pour faire un grand geste, une contribution de 1000€ prévoyait, en plus du pack, la création d’un effet exclusif et sur-mesure qui porte le nom du donateur (une bonne idée car il y a eu 5 contributeurs !).



Vidéo de la campagne Kickstarter en 2015


L’objectif a été fixé à 20 000 euros. Le début de la campagne dépasse toutes les espérances : en 36 heures, l’objectif est atteint ! L’opération se poursuit tout le mois de juin, avec plusieurs paliers qui ajoutent de nouveaux services et fonctionnalités.



Au final, 81 089€ sont récoltés. Les 1 176 contributeurs proviennent à 30% des Etats-Unis, à 40% de l’Europe (dont 20% en France) et à 30% des autres continents. Ce sont essentiellement des particuliers et des freelances, mais aussi des associations, des collectifs ou des petites agences créatives.



Les raisons de ce succès sont multiples : l’équipe est ultra complémentaire et soudée (Etienne et Romain gèrent la technique, Arnaud s’occupe de la communication et du marketing), le projet correspond aux attentes des futurs utilisateurs et bénéficie de plusieurs actions de visibilité efficaces (teasing sur Facebook, vidéos sur youtube et mailings engageants grâce à une base de données déjà solide).



hm_kickstarter_photo3
hm_kickstarter_photo4
Les nombreuses sessions de réflexions et de tests


Si vous aussi, vous souhaitez vous lancer, Arnaud vous donne en exclusivité quelques conseils pour optimiser votre campagne :

« Analysez le montant des dons dépensés en moyenne pour votre type de projet avec d’autres campagnes à succès »: un moyen de bien calibrer ses propositions.
« Soignez votre vidéo et faites appel à un professionnel » : c’est la véritable clé d’entrée pour attirer les visiteurs sur votre page projet et vous différencier face à la concurrence
« Mettez toujours une contribution très chère » : il peut y avoir une bonne surprise !
« Recherchez les bonnes alliances, les bonnes astuces et faites attention aux imposteurs » : s’entourer d’influenceurs spécialisés et externaliser quelques actions marketing permet de booster sa visibilité.
« Communiquez auprès de vos contributeurs » : il est fondamental de sécuriser ceux qui vous ont aidé en les tenant au courant régulièrement de l’avancée du projet. Trop de porteurs de projets délaissent leurs contributeurs après la fin de la campagne.
« Faites attention à vos délais » : il est important de respecter son calendrier pour pérenniser la crédibilité acquise pendant le crowdfunding.

Un crowdfunding réussi est un « coup de projecteur énorme pendant un mois », s’enthousiasme Arnaud, tout en se remémorant les nombreuses rencontres effectuées grâce à Kickstarter, qui ont ensuite débouché sur des collaborations fructueuses.

Le crowdfunding HeavyM : une levée de fonds porteuse, qui a actionné des leviers sur tous les fronts !



Pour en savoir plus : Kickstarter HeavyM





Depuis la campagne, la communauté s'agrandit de jour en jour. On a compilé les meilleurs projets ici

Découvre les projets




- Séverine pour HeavyM Team